Le maté, un danger pour la santé ?

Une étude affirme que boire 50g de maté reviendrait à fumer 100 cigarettes !
Vrai ou Faux ?
On vous décrypte cette information en 2 minutes.
Consommer du maté, à raison de 50 g par jour, serait source de divers cancers, notamment des poumons, de la bouche, de la gorge, etc… 
Il y aurait deux raisons à cela.

1 : Le processus de séchage de la plante !
Il existe un procédé de séchage de la yerba maté très répandu chez les producteurs : le séchage à la fumée
Le principe est simple, une fois les feuilles coupées, celles-ci sont placées dans un tambour où elles sont exposées au feu et la fumée.

Et c’est là que le bât blesse…
 
Cette méthode de séchage expose la plante à la formation d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), molécules potentiellement cancérigènes, également contenues dans le tabac industriel ! 

Pour illustrer, ces molécules sont les mêmes générées par les dépôts carbonisés que l’on retrouve lorsque l’on fait trop griller de la nourriture au barbecue par exemple. À court terme, cela n’est pas très grave mais sur une longue durée, une consommation d’HAP peut nuire à votre santé. 

Rassurez vous, il existe cependant un autre procédé, beaucoup plus doux et surtout sans risque pour la santé. 

Il s’agit de la méthode SAPECO / SECHAGE utilisée par les producteurs de yerba maté biologique ; dont celui avec qui nous travaillons.

Cette technique de séchage en deux temps est utilisée pour sécher en douceur et sans contact avec la fumée ou le feu les feuilles de yerba maté. L’objectif principal étant de préserver les qualités organoleptiques de la plante et un maximum de principes actifs.  

1/ Sapeco : ce terme désigne le processus de pré déshydratation de la yerba maté, non pas par feu et fumée, mais par chaleur contrôlée.

2/ Séchage : Les feuilles sont ensuite séchées dans un échangeur de chaleur dans un processus sans fumée. 

 

2 : Consommer votre yerba maté trop chaude !  

Consommer une infusion de maté (ou toute autre infusion, thé ou café d’ailleurs) avec de l’eau très chaude peut provoquer des brûlures à la bouche, aux lèvres, à la gorge, à l’œsophage etc… En vous brûlant, c’est votre muqueuse qui se détériore, ce qui peut générer des cancers.
Aucun danger si cela est anecdotique, mais comme pour tout, c’est la répétition (en fréquence et dans le temps) qui augmente les risques.  

C’est pour cela que nous vous conseillons de faire infuser votre maté à 80°C maximum afin de préserver les arômes et les propriétés du maté.
Après infusion laissez votre maté descendre en température afin de pouvoir le consommer sans risque de brûlures ! 

 

Pour résumer, voici les deux conseils d’ORIGINAL MATE pour apprécier pleinement votre infusion de maté :

  • Privilégiez un maté issu de l’agriculture biologique dont la plante n’est pas exposée à la fumée lors du séchage !
  • Consommez votre infusion de maté avec une eau à une température inférieure à 70°C

 

 

 


Older Post Newer Post